AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionReussite-Bac.com

Partagez | 
 

 Notions du devoir de connaissances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicow
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 210
Age : 28
Localisation : St Maurice l'Exil
Emploi : Etudiant littéraiiiiiiire!
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Notions du devoir de connaissances   Jeu 19 Avr - 23:42

La prof l'a dit elle-même, le devoir aurait été parfait si on s'y était mis à plusieurs! Alors autant le faire!
Je propose donc ici, d'après une idée originale de Myriam (copyright Doomlita3 tous droits réservés) que nous récapitulions les excellentes réponses que l'on a su donner dans l'interro.
Donc, je sais pas ce que vous en pensez, mais vaudrait peut-être mieux que seulement ceux qui ont eu une note bonus, genre 2,25/2, mettent leur réponses ; ainsi, on gardera le meilleur et son s'éparpillera pas trop? Enfin, je sais pas trop, dîtes-moi!

Je commence donc, avec le développement qui m'a valu une lecture en TGV (parait-il, ce n'est peut-être qu'une rumeur) ce matin:

La personnalité de base
L'idée de personnalité de base pose que chaque culture engendre une sorte de modèle social que l'on retrouve chez l'ensemble des individus. En effet, de par ses différents impératifs et l'éducation qu'elle prône, une culture oriente la personnalité de chacun de ses membres, créant ainsi un profil semblable à tous mais qui reste ouvert à l'évolution.
La personnalité de base se veut donc comme une sorte de moule social qui ne restreint pas la personnalité de chacun.
Le danger de cette idée est qu'étant ancrée en chaque culture, les traits qui la caractèrisent paraissent naturels, et qu'ainsi chaque société culturelle pose cette personnalité comme universelle, se heurtant aux différences des autres cultures. Ce phénomène, qu'on appelle ethnocentrisme correspond à un refus pur et simple de l'autre!


Voilà, à vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiroir-a-pensees.skyblog.com
lulu

avatar

Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 28
Localisation : Lucy[lle] in the sky ... lucy in the sky ...
Emploi : étudiante
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Notions du devoir de connaissances   Ven 20 Avr - 17:46

Berkeley :
Selon lui "être, c'est être perçu". Les choses ne sont que des perçeptions ou des combinaisons d'idées que nous faisons. La matière n'existerais pas et seul l'esprit existerait alors. Il va même plus loin en affirmant que le mot "matière" ne renvoie à rien; que tout ce que l'on perçoit est en réalité des sensations que Dieu aurait mis en nous, pour que nous nous les approprions ensuite. C'est une vision solipsiste. Il n'existerait donc que les esprits et ce sont eux qui feraient le monde en se représentant des perçeptions (du monde).

Et puis une définition vite fait de nation/patrie :
Une nation est une communauté vivante résultant de l'histoire.
Une patrie est une communauté vivante résultant de l'histoire, qui est reconnue et aimée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tirlibidi.skyblog.com
doomlita

avatar

Féminin
Nombre de messages : 64
Age : 27
Localisation : dans la ville n°1 tu tourisme
Emploi : euh... pour de vrai ???
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Notions du devoir de connaissances   Dim 22 Avr - 18:07

Pour Hegel, le travail est formateur, l'homme se réalise et se forme lui-même, à travers le travail. En effet, devant le fait accompli, le travailleur se voit dans son objet, sa réalisation. Le travail est ainsi important car il sert de comtemplation de soi.
De plus, le travail peut permettre de prendre son ascendant sur l'autre. L'esclave qui est esclave (car il a peur de son maître(simplifié!)) devient maître du maître : le maître est passif, il se contente de profiter du fruit du travail de l'esclave. Alors que l'esclave travaille, et se forge, ainsi, il s'élèveet prend son ascendant sur son maître.
Aussi, le travail est formateur pour la conscience, car l'homme à l'inverse de l'animal, a conscience de son travail, et donc de lui.
Donc, à l'inverse des Grecs qui considèrent le travail comme avilissant et réservé aux esclaves, Hegel met en avant celui-ci et porte ainsi l'animal laborans au rang le plus élevé.
Enfin, le travail permet aussi de rivaliser avec la mort. L'homme travaille et se regarde travailler, ainsi, il acquiert en puissance et n'as plus peur de la mort (car capable de rivaliser)

"j'ai tout fini"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
memel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 27
Localisation : dans mon petit trou... au bout du monde...
Emploi : étudiante...?
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Notions du devoir de connaissances   Lun 23 Avr - 21:54

Super topic ! Very Happy

La conception hégelienne du travail :
Selon Hegel, le travail est formateur. Il aide l'homme à se discipliner, à contrôler ses désirs et à être plus fort. Celui qui travaille en tire une force. C'est ce que montre hegel dans sa dialectique du maître et de l'esclave. Le maître semble en position de force mais, en réalité, il n'est rien sans l'esclave car n'ayant jamais travaillé il ne peut rien. L'esclave, lui, connait le travail et la discipline et devient en fin de compte plus "fort" que le maître.
Grâce au travail je peux me discipliner et contrôler mes désirs caar je dois les remettre à plus tard. Le travail me permet de ne pas toujours devoir à répondre à mes désirs. Il me permet également de sortir de l'angoisse de la mort car grâce à lui j'occupe ma pensée et j'ai moins peur de mourir car j'ai fait quelque chose de ma vie.

Falsificabilité des théories scientifiques :
Si la conception classique des théories scientifiques pensait qu'elles étaient toujours vraies, qu'une cause entrainait toujours les mêmes effets et que l'on ne pouvait remettre une théorie en question; on sait aujourd'hui que la science est confrontée à l'erreur. La conception moderne, de Popper entre autres, montre que l'on n'est jamais certain d'une théorie. Une théorie peut toujours être réfutée par une expérience. C'est pourquoi il ne faut jamais s'arréter de diversifier nos expériences. Dans la science, on est toujours confronté au doute. Une théorie scientifique n'est jamais "vraie" ou "sûre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vivelaviebehappy.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notions du devoir de connaissances   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notions du devoir de connaissances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Devoir de réserve
» devoir argumentation 2ndes
» Notions à retenir sur le théâtre
» Histoire et Devoir de Mémoire
» c'est notre devoir de ne pas se taire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TL de l'Edit - Les bacheliers du Oueb :: Les cours. :: Philosophie.-
Sauter vers: